Passive or not passive ?

Be Nature vient de finir les études pour notre projet de construction.

Tout d’abord l’étude de sol nous oblige à faire des fondations plus profondes (80 cm au lieu de 60 cm) à cause de la nature du sol (argile gonflante). Mais le système constructif (panneaux de bois massifs) permet d’atténuer l’augmentation de profondeur des fondations (seulement 20 cm de plus).

Ensuite l’étude thermique permet d’avoir une estimation très précise du comportement de la maison. L’étude a été faite pour une occupation de la maison par 4 personnes.

Les besoins de chauffage et d’eau chaude sont évalué à 20 kWh/m²/an, la maison ne peut donc pas être labellisé « passive ». Mais obtenir un label n’était pas un objectif absolu, nous souhaitons tout d’abord avoir une maison agréable à vivre et économe en énergie. Et il faut relativiser : 20 kWh/m²/an c’est presque rien, c’est une consommation 7 à 8 fois inférieure au parc immobilier français de nos parents ! De plus les calculs se font avec une température intérieure de consigne de 20°C, or une température de 19°C est suffisante (car absence de courant d’air et pas de sensation de froid des murs) et en prenant cette température les besoins sont de 15,5 kWh/m²/an. Ce qui bloque pour le label « maison passive » n’est pas la consommation énergétique pour le chauffage et l’eau mais l’étanchéité à l’air. En effet nous n’avons pas retenue des menuiseries labellisées « passivHaus », mais des menuiseries « uniquement » performantes pour l’isolation thermique. Les quelques kWh/m²/an restant à gagner sont les plus difficiles à atteindre car les contraintes deviennent énormes, et notamment les contraintes financières (juste pour quelques kWh/m²/an restant, l’investissement serait démesuré).

Par contre, comparons ce qui est comparable. Pour se situer par rapport au niveau BBC de 50 kWh/m²/an d’énergie primaire pour le chauffage, l’eau chaude,le  refroidissement et l’ éclairage, la consommation de notre maison est estimée aux environs de 35 kWh/m²/an d’énergie primaire. Il n’y a quand même pas photo !!! Et dernière simulation, la consommation totale prévue (soit avec l’électricité domestique en plus) pour une famille de 4 personnes avec de l’électroménager classe A est d’environ 90 kWh/m²/an d’énergie primaire (le standard passif pour ce critère est à 120).

En conclusion : nous sommes bluffées par les performances de notre future maison. Alors notre maison ne sera peut-être pas une maison absolument passive mais elle sera très économe en énergie, et surtout agréable à vivre !

 

Vous pouvez poster un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

2 Commentaires pour l'article “Passive or not passive ?”

  1. LePapaDeBibou dit :

    Pouvez-vous faire un article décrivant les solutions retenues pour l’isolation du sol, des murs, du toit ?
    Quel isolant ? Quelle épaisseur ? Quelle performance ?

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.