Montage des cloisons 1/3 : les rails

Parmi les travaux que nous nous sommes réservés, le plus gros reste le montage des cloisons. Nous montons des cloisons en plaque de plâtre cartonnées de 13 mm fixées sur des rails métalliques. C’est ce que l’on appelle couramment le BA13 (ou Placo, même si le terme correspond à une marque), et la technique de pose reste très facile à acquérir.

Tout d’abord il faut préparer le tracé des cloisons en les marquant au sol. Pour cela nous avons utilisé un cordeau à tracer (Cordex), un mètre et nos petites mains !

Tracé des cloisons

Tracé des cloisons

Nous nous sommes basés sur les murs extérieurs pour avoir des cloisons parallèles et des angles droits, mais malgré notre rigueur nous nous sommes retrouvés avec un ou 2 angles qui n’étaient pas à 90° ! En fait nous avons un mur qui présente un décalage de 1cm par rapport au plan. C’est un écart mineur, invisible à l’œil et sans mètre mais nous avons dû choisir les rares coins qui ne seront pas à 90° et ceux qui le seront. Et pour contrôler si un angle est droit il y a 2 solutions : utiliser un équerre ou faire de la trigonométrie :|…

Allez, arrêtez de rechercher vos cours du collège, je vous explique : vous partez du coin à vérifier et vous mesurez sur un côté 60 cm, et 80 cm de l’autre. Entre ces 2 points vous devez avoir 100 cm, si c’est le cas votre angle est droit ! Et ça marche avec tous les multiples, tant que le rapport 3-4-5 est respecté.

Les cloisons sont tracées à l'étage

Les cloisons sont tracées à l'étage...

Les cloisons sont tracées à rez-de-chaussée

...et au rez-de-chaussée

Maintenant on est prêt à fixer l’armature des cloisons et les portes. Tout d’abord il faut les amener sur le chantier, et ça fait un certain volume !

Et ça ce n'est que pour l'étage !!!

Et ça ce n'est que pour l'étage !!!

Voici comment nous avons procédé pour monter le mécano géant :

  1. On positionne d’abord les blocs portes à leurs emplacements sur les cloisons tracées au sol. On visse des bouts de rail coupés en équerre au bas de chaque côté, puis on les fixe au sol.
  2. On pose les rails au sol, sur les marques (avec des vis à placo dans le plancher de l’étage, avec des chevilles à frapper dans la dalle). Auparavant on a collé de la bande résiliente sous les rails (cela permet d’améliorer l’aspect phonique).
  3. Avec un fil à plomb on positionne le rail du plafond à la vertical de celui du sol puis on le visse au plafond (sans oublier la bande résiliente).
  4. On contrôle la verticalité de la porte avec fil à plomb et niveau, puis on fixe un montant de chaque côté. Ce montant est serti en bas et en haut, et visser dans le rail du bas. Attention, il est essentiel de monter les blocs porte avec la porte dedans, cela évite bien de mauvaises surprises !

    Mise en place d'un bloc-porte

    Mise en place d'un bloc-porte

  5. Enfin on installe les montants dans les rails. On visse un montant directement sur le mur en bois avec des vis à placo. Puis tous les 60 cm on met 2 montants dos à dos. Les montants sont sertis en haut et en bas dans les rails, puis on visse les 2 montants entre eux et on met 1 vis de chaque côtés en bas dans le rails (il faut utiliser des vis auto-perforantes, c’est plus efficace ;)). Pourquoi avons nous doublé les montants ? Il y a plusieurs raisons, la première étant de donner plus de rigidité à la cloison. La seconde est de poser facilement les plaques de placo en croisant les joints (c’est à dire que de chaque côté de la cloison les interstices entre 2 plaques de placo ne se retrouve pas face à face).
  6. On fixe un montant de chaque côté des blocs-portes avec des vis à placo. Et en haut on fabrique des équerres avec des rails pour solidariser le bloc dans la cloison.
    Détail de la fixation du bloc-porte au sol

    Détail de la fixation du bloc-porte au sol

    Détail de la fixation en haut du bloc-porte

    Détail de la fixation en haut du bloc-porte

  7. Pour finir on prépare les angles saillants : on met dans les rails les montants qui se fixeront dans les angles saillants des cloisons (mais sans les visser). Je vais essayer d’expliquer clairement : un montant termine le côté d’un angle de la cloison. On va poser le placo des 2 côtés de la cloison, puis dans la cloison qui forme le second côté de l’angle on visse un montant sur le placo. Ce montant servira de départ pour le second côté de l’angle. L’angle sera alors bien solide.

Au final on obtient la structure des cloisons de la maison.

Armature des cloisons

Armature des cloisons

 

 

Et nous allons ensuite fixer les plaque de BA13, mais ça sera dans un autre post…

 

Vous pouvez poster un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

1 Commentaire pour l'article “Montage des cloisons 1/3 : les rails”

  1. LePapaDeBibou dit :

    Ca fait un peu comme une maison ossautre bois (en OSB) à part que là c’est une ossature en métal.
    C’est curieux de voir les différences qu’il peut y avoir dans les modes de construction. Tout comme vous nous avons une maison en bois massif (panneaux contre-collés), par contre nous avons également les cloisons intérieures en bois massif; du coup nous mettons les portes en dernier, alors que de votre côté vous commencez par les portes 🙂

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.