Peinture des plafonds

Avant de pouvoir poser le carrelage il faut peindre les plafonds. C’est obligatoire dans notre cas, car il nous faut un échafaudage pour pouvoir le faire au niveau du vide sur séjour (5m80 de hauteur sous plafond) !

Du coup nous le remontons une fois de plus (on a arrêté de compter les manipulations des éléments de l’échafaudage car ça commençait à faire beaucoup !)…

Mais avant de peindre il faut poncer ! En effet le ponçage fait partie du lot peinture, nous devons donc nous y coller :(. Nous avons donc fait ce dur travail armé… de cales à poncer et de papier de verre. Non pas que nous sommes sado-maso, mais on nous a déconseillé d’utiliser une girafe si nous n’étions pas habitué à son utilisation (on risque plus d’abimer le plafond). Suivant les conseils de notre plaquiste-peinture familial, nous enfilons bobs et masques avant de nous lancer.

Une fois le plafond poncé, on attaque la peinture, en 3 couches (impression puis 2 couches de finition). Là aussi la technique est simple a acquérir (il faut croiser les passes sur 1 m², puis « mourir » dans le sens de la lumière).

Épreuve de peinture synchronisée

Épreuve de peinture synchronisée

On décide de peindre le plus vite possible, pour faire ensuite le carrelage le week-end suivant. Alors à la sortie du boulot, c’est peinture !

On fini à la tombé de la nuit

On fini à la tombée de la nuit

 

 

 

Vous pouvez poster un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.