Montage de la cuisine 1/2 : les meubles

Nous sommes prêts pour passer à la cuisine ! Notre peintre familial nous a fait notre joli mur framboise et ne manque plus que les meubles.
Comme vous avez bien suivi notre aventure, il est inutile de vous rappeler le choix du cuisiniste (Atlas) et de la cuisine (voir ici). Nous avons fait le choix de meubles montés d’usine, pour la facilité d’installation et aussi pour la solidité. Nous avons donc stocké pendant quelques jours de grands cartons dans la maison, avant de passer au montage.

Réfexions intenses !

Réfexions intenses !

L’avantage avec les meubles montés d’usine, c’est qu’il n’y a que les pieds à fixer !!! Il faut quand même mettre les meubles au même niveau, en commençant par l’angle, puis les fixer entre eux avec des vis. Les meubles de 1m80 sont en plus fixés au mur avec de petites équerres.

En 1 après-midi les meublse sont tous montés, ils attendent impatiemment le plan de travail et les appareils électro-ménagers !

Le lendemain nous profitons de la matinée pour découper les plans de travail. Il s’agit de faire les trous pour la plaque à induction et l’évier. Confiant comme tout, nous attaquons la découpe pour la plaque à la scie sauteuse… Comment dire… Le plan de travail est de bonne qualité, il nous faudra plus d’une heure et demi pour découper un rectangle de 50 x 60 cm 😯 !!! Alors pour l’évier qui est 2 fois plus grand on sort les grands moyens : Scie circulaire + lame neuve avec plein de dents et c’est parti 😈 ! 1 heure et un gros tas de sciure plus tard notre découpe est faite. Pour faire ces découpes nous avons usé d’un petit truc donné par le cuisiniste : utiliser du gros Skotch pour protéger le plan de travail. Comme on en avait en bonne quantité on en a mis 2 : un transparent qui protège du frottement des outils, et un marron qui marquait la ligne de découpe. En effet le plan de travail est presque noir et le crayon de papier ne se voyait pas très bien dessus. En plus cela limite les éclats en bord de découpe (de toute façon la plaque et l’évier recouvrait environ 1 cm de plan de travail, rien ne se voit).

Comme nous avons une plaque à induction avec un casserolier dessous et aucun tiroir condamné, il faut découper le dessus de ce casserolier et faire un trou à l’arrière pour la ventilation !

Enfin on assemble les 2 plans de travail pour faire qu’un seul plan de travail qui épouse exactement l’angle de la cuisine. Là c’est colle à bois, petites lamelles de bois et petits étaux métalliques qui servent à réunir le tout (tout est fourni avec le plan de travail, même un petit sachet de colle si je me souviens bien). Et au final on ne voit presque plus la limite entre les 2 éléments !

Enfin on visse le plan de travail au dessus des meubles, par l’intérieur ( si vous avez un ami contorsionniste c’est le moment de l’appeler ! :)) pour assurer une fixation totale.

Tous les meubles sont montés !

Tous les meubles sont montés !

Ca fait un peu vide !

Ca fait un peu vide !

 

Vous pouvez poster un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.