Archives pour la catégorie ‘Second œuvre’

Enduit extérieur

Pendant que nous montons les plaques, l’extérieur de la maison bouge ! Nous avions la maison couverte de ses plaques d’isolant en fibre de bois, mais une équipe d’enduiseur est venue faire le crépi.

Tout d’abord il faut faire une sous-couche d’accroche. C’est une couche avec une sorte de résine, et un grillage plastique est intégré dans cette sous-couche.

Première étape : l'échaffaudage

Première étape : l'échaffaudage

En savoir plus…

 

Une fois l’armature métallique montée il ne reste plus qu’à poser les plaques de BA13 (ou Placo). Pour cela il n’y a pas de secret : il faut une visseuse et être bon en mesure ! Cette phase du montage des cloisons est intéressante car il faut être un minimum minutieux, mais reste très facile. De plus on voit rapidement les avancées des travaux, et ça c’est la meilleure des motivations !

Les plaques de BA13 sont vissées sur les rails et montants avec des vis à placo (de 25 mm), et nous avons croisé les joints pour améliorer l’aspect phonique : de part et d’autre de la cloison les jonctions entre les plaques ne sont pas en face les unes des autres.

Vissage des plaque  de BA13 sur les montants métaliques

Vissage des plaques de BA13 sur les montants métalliques

Le meilleur ami du plaquiste : le lève-plaque !

Le meilleur ami du plaquiste : le lève-plaque !

En savoir plus…

Montage des cloisons 1/3 : les rails

Parmi les travaux que nous nous sommes réservés, le plus gros reste le montage des cloisons. Nous montons des cloisons en plaque de plâtre cartonnées de 13 mm fixées sur des rails métalliques. C’est ce que l’on appelle couramment le BA13 (ou Placo, même si le terme correspond à une marque), et la technique de pose reste très facile à acquérir.

Tout d’abord il faut préparer le tracé des cloisons en les marquant au sol. Pour cela nous avons utilisé un cordeau à tracer (Cordex), un mètre et nos petites mains !

Tracé des cloisons

Tracé des cloisons

Nous nous sommes basés sur les murs extérieurs pour avoir des cloisons parallèles et des angles droits, mais malgré notre rigueur nous nous sommes retrouvés avec un ou 2 angles qui n’étaient pas à 90° ! En fait nous avons un mur qui présente un décalage de 1cm par rapport au plan. C’est un écart mineur, invisible à l’œil et sans mètre mais nous avons dû choisir les rares coins qui ne seront pas à 90° et ceux qui le seront. Et pour contrôler si un angle est droit il y a 2 solutions : utiliser un équerre ou faire de la trigonométrie :|… En savoir plus…

Installation des gaines de la VMC double-flux

Afin d’assurer une bonne conservation de la chaleur il est indispensable de mettre en place une bonne isolation (cf. ITE), mais aussi d’utiliser une solution pour renouveler l’air intérieur tout en conservant la chaleur.

La VMC double-flux repose sur le principe d’une circulation d’air dans la maison dans 2 réseaux différents :

  • le circuit d’air « frais et sain », venant de l’extérieur, qui est soufflé dans les pièces de vie de la maison,
  • le circuit d’air « chaud et vicié », qui est à l’intérieur de la maison, qui est extrait des pièces humides, de la cuisine et du cellier.

Les 2 circuits sont indépendants, mais l’intérêt est de faire passer l’air entrant (« frais et sain ») et l’air sortant (« chaud et vicié ») dans un échangeur de chaleur pour récupérer les calories de l’air sortant.

La VMC double-flux est donc une solution efficace pour assurer un air sain dans une maison dont l’étanchéité est soignée. En revanche son installation est plus complexe car elle nécessite 2 circuits, une machinerie plus complexe qu’une VMC normale et une maison étanche 😉 !

Voici à quoi ressemblent ces fameuses gaines de VMC dans la maison :

Passage des gaine dans le faux-plafond

Passage des gaines dans le faux-plafond

En savoir plus…

Première ébauche de déco

Pour pouvoir faire les meilleurs choix en déco nous avons investi du temps dans la manipulation de Google SketchUp. C’est un logiciel de 3D gratuit, et après de nombreuses soirées de manipulation nous arrivons à obtenir un résultat satisfaisant ! Enfin il faut faire attention aux couleurs et textures qui ne sont pas exactement celles de la maison…

Voici quelques vues de l’aménagement et de la déco du rez de chaussée :

Rez-De-Chaussée

Rez-De-Chaussée

En savoir plus…

Notre cuisine est enfin choisie !

Nous venons enfin de nous décider pour le choix de la cuisine. Nous avons fait 2 devis supplémentaires, chez Ixina et chez Atlas et notre choix final c’est porté pour la cuisine d’Atlas.

Il s’agit d’une cuisine Arthur Bonnet. Nous avons changé nos idées pour les coloris de façade et de plan de travail, mais le plang général n’a pas trop changé. Voici une vue 3D de la cuisine que l’on a choisie :

Notre cuisine, version finale

Notre cuisine, version finale !

En savoir plus…

Toujours dans les plans de cuisine, nous sommes allés faire un devis dans une autre grande enseigne de cuisiniste : Cuisinella.

Avec une vendeuse nous avons trouvé une couleur de meuble et de plan de travail qui nous plaisait, et nous avons refait la cuisine tel que l’on aimerait (cf. image). Jusqu’ici tout va bien, on discute type de meuble, nombre de tiroir, etc…

A la fin de la création de la cuisine, elle nous informe : « Je vais quand même faire venir mon collègue pour qu’il vérifie la faisabilité de la cuisine. ». En effet son collègue nous fait 1 remarque utile, puis éjecte purement et simplement la vendeuse de la négociation qui s’amorce. Je ne pense pas qu’il soit très utile de préciser que nous n’avons pas très apprécié de le voir débarquer avec ses gros souliers pour « s’occuper de notre dossier ». Après avoir pris le temps de critiquer lourdement certains de nos choix (on accepte les remarques et les propositions alternatives, mais si on confirme le choix par la suite on attend d’être un minimum écouté) et réussi obtenir un ordre de grandeur de budget (en dessous du prix affiché par le logiciel du cuisiniste),  il nous sort une remise exceptionnelle qui amène le prix de la cuisine à notre budget (ça alors :o…). Bien sur cette offre exceptionnelle n’est valable que jusqu’à… ce soir (ça alors :o…). En savoir plus…

Première idée de cuisine

Suite à une longue réflexion sur la cuisine idéale, quoi mettre où et de quelle couleur, divers avis et conseils glanés à droite et à gauche et quelques visites rapides dans différentes enseignes, nous sommes allés chez un cuisiniste : SoCoo’c.

Le rendez-vous s’est bien passé, mais suite à notre quasi-absence de contraintes (on fait la plomberie et on choisi où arrive l’électricité), nos questions assez précises et nos choix le vendeur nous soupçonne être des clients mystères (venu pour l’auditer) ! Après près de 2h de discussion et de pianotage sur le logiciel du cuisiniste, nous arrivons au premier jet suivant :

Vue 3D de la cuisine

La première cuisine d'après SoCoo'c !

La cuisine fait 3m30 (côté de l’évier) par 3m40 (côté de la plaque de cuisson). Nous avons mis un îlot central, avec un casserolier (du même type que sous la plaque de cuisson) en face du lave-vaisselle. Cet îlot se prolonge par une table qui nous permettra de manger à 4. Ensuite, de gauche à droite, nous avons mis les éléments suivants :

  • 1 colonne de rangement
  • 1 colonne avec des rangements, le four et une niche pour le four micro-onde (au dessus du four, avec une porte pour cacher)
  • la zone de cuisson (avec casserolier et tiroir à huile et épices)
  • le plan de travail avec des rangements dessous
  • l’évier (2 cuves) avec le lave-vaisselle dessous
  • la colonne frigo

Dans la vue nous avons fait enlever le mur sud de la cuisine, avec la baie vitrée, pour mieux voir. Il ne faut donc pas l’oublier sur la droite ! (voir les plans de la maison ici)